Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les moteurs de mon âme

Publié le par Stéphane Murat, photographe marcheur

Envie de voyager dans la vie
Voyager dans l'envie de voir
S'envoler dans les paysages
Vibrer aux sons des violons fugaces du vent
Sentir les sentiers entiers sous la pluie
Toucher l'humeur des humus
Entendre des cascades ruisselantes
 
Voilà tout ce qui me manque dans l'urbanité
Citadins bientôt je reprends mon sac à dos
Je m'en irai un temps
M'emplir d'air de vent et de terre
Trembler dans la froidure,
Suffoquer sous l'ardeur de l'effort
 
Que fais-je ici à bidouiller l'ordinateur de l'ordinaire
A faire des allers retours administratifs
Qui me coûtent plus que me doivent
Et je tourne comme un papillon dans son bocal
 
Sous peu je partirai pas loin mais en nature
Retrouver ma nature humaine
A coté de cette urbaine et citadine immobilité
A mon retour je vous offrirai
Des couleurs et des formes
Que l'on oublie de voir
Car stress et strass
Car tracas et fracas
 
Je n'aspire qu'à la tranquillité et à la paix
Marcher photographier seuls sont
Les moteurs de mon âme

Publié dans poème

Partager cet article

Repost0

Passage Marengo

Publié le par Stéphane Murat, photographe marcheur

Homme qui marche dans le passage Marengo
Homme qui marche dans le passage Marengo

Un homme marche dans le passage qui relie le quartier Marengo à la station de métro du même nom.

Partager cet article

Repost0

Un couple au bord du canal du Midi

Publié le par Stéphane Murat, photographe marcheur

Un couple, main dans la main, au bord du canal du Midi

Un couple, main dans la main, au bord du canal du Midi

Un couple, main dans la main, marche au bord du canal du Midi près de la rue de la Colombette.

Partager cet article

Repost0

Rampe d'escalier

Publié le par Stéphane Murat, photographe marcheur

Rampe d'escalier

Rampe d'escalier

Un escalier mène de Jolimont à la Colonne

Publié dans Toulouse, escalier

Partager cet article

Repost0

Vision in motion

Publié le par Stéphane Murat

 

Vision in Motion est en quelque sorte le manifeste, ou plutôt le testament, de Moholy-Nagy sur sa conception de l'art et de la pédagogie, et sur la philosophie qu'il avait insufflée à l'École du New Bauhaus, qu'il avait fondée en 1937, dans le cadre de l'Institute of Design de Chicago. Vision in Motion représente pour Moholy-Nagy l'expression de l'interpénétration de l'art et de la vie qu'il a abondamment illustrée dans cet ouvrage où textes et images se renvoient les uns aux autres ; ils sont en interaction complète.

http://www.sonore-visuel.fr/ouvrage/vision-motion

Partager cet article

Repost0

Le chemin se construit en marchant

Publié le par Stéphane Murat

Jamais je n'ai cherché la gloire
Ni voulu dans la mémoire
des hommes
Laisser mes chansons
Mais j'aime les mondes subtiles
Aériens et délicats
Comme des bulles de savon.

J'aime les voir s'envoler,
Se colorer de soleil et de pourpre,
Voler sous le ciel bleu, subitement trembler,
Puis éclater.

A demander ce que tu sais
Tu ne dois pas perdre ton temps
Et à des questions sans réponse
Qui donc pourrait te répondre?

Chantez en cœur avec moi:
Savoir? Nous ne savons rien
Venus d'une mer de mystère
Vers une mer inconnue nous allons
Et entre les deux mystères
Règne la grave énigme
Une clef inconnue ferme les trois coffres
Le savant n'enseigne rien, lumière n'éclaire pas
Que disent les mots?
Et que dit l'eau du rocher?

Voyageur, le chemin
C'est les traces de tes pas
C'est tout; voyageur,
il n'y a pas de chemin,
Le chemin se fait en marchant
Le chemin se fait en marchant
Et quand tu regardes en arrière
Tu vois le sentier que jamais
Tu ne dois à nouveau fouler
Voyageur! Il n'y a pas de chemins
Rien que des sillages sur la mer.

Tout passe et tout demeure
Mais notre affaire est de passer
De passer en traçant
Des chemins
Des chemins sur la mer

Antonio Machado

http://www.poesie.net/macha4.htm

 

Publié dans Poésie

Partager cet article

Repost0

Marcheuse de dos

Publié le par Stéphane Murat

Une marcheuse s'éloigne le long de la voie ferrée à Marengo

 

Partager cet article

Repost0

Fleur dans les cheveux

Publié le par Stéphane Murat

 

Publié dans Toulouse, fleur

Partager cet article

Repost0

La vision en mouvement

Publié le par Stéphane Murat

Selon ce schéma, l’esthétique de la Nouvelle Vision ne répondrait donc pas, comme on le lui a souvent reproché dès cette époque, à une quelconque course à l’originalité formelle, à une recherche purement graphique, singeant les formules géométriques diagonales de la peinture constructiviste. Elle chercherait d’abord à traduire l’expérience concrète de la « vision en mouvement », selon l’expression fétiche de László Moholy-Nagy5, de cette promenade continuelle de l’œil en marche (l’idée d’un œil qui marche est d’ailleurs une image qui semble avoir exercé une certaine fascination sur les avant-gardes ; on la retrouve par exemple à plusieurs reprises dans les dessins d’Herbert Bayer [fig. 6]). Pour tous ces photographes, dépasser la vision perspective traditionnelle, c’est donc avant tout chercher à prendre en compte la réalité temporelle et multidirectionnelle du regard, c’est transmettre, par l’arrêt volontairement brutal et singulier de ce mouvement continu, un peu du caractère fondamentalement dynamique de la vision. Chacune de leurs plongées, chacune de leurs contre-plongées, chacun de leurs cadrages diagonaux est à considérer comme la fixation d’un mouvement réel du corps et du regard dans l’espace, comme le témoignage d’un engagement physique du sujet dans le monde, comme le produit d’une action (fig. 7). En clair, ces spectaculaires découpes modernistes ne renouvellent pas seulement les formes traditionnelles de composition au sein des beaux-arts, mais l’idée et le processus mêmes de la composition : désormais – et c’est là l’un des apports majeurs de la notion de cadrage –, composer, c’est bouger, c’est chercher sa place vis-à-vis d’un objet et rendre compte, en même temps que de lui, d’une position réelle du sujet face à lui. En cela, la photographie serait moins un art graphique que – à l’égal de la danse ou de la promenade – un art du temps et de l’espace.

http://etudesphotographiques.revues.org/226#tocto1n4

Partager cet article

Repost0

Bras dessus, bras dessous

Publié le par Stéphane Murat

Bras dessus, bras dessous

 

Publié dans Toulouse, bras

Partager cet article

Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 > >>