Les moteurs de mon âme

Publié le par Stéphane Murat, photographe marcheur

Envie de voyager dans la vie
Voyager dans l'envie de voir
S'envoler dans les paysages
Vibrer aux sons des violons fugaces du vent
Sentir les sentiers entiers sous la pluie
Toucher l'humeur des humus
Entendre des cascades ruisselantes
 
Voilà tout ce qui me manque dans l'urbanité
Citadins bientôt je reprends mon sac à dos
Je m'en irai un temps
M'emplir d'air de vent et de terre
Trembler dans la froidure,
Suffoquer sous l'ardeur de l'effort
 
Que fais-je ici à bidouiller l'ordinateur de l'ordinaire
A faire des allers retours administratifs
Qui me coûtent plus que me doivent
Et je tourne comme un papillon dans son bocal
 
Sous peu je partirai pas loin mais en nature
Retrouver ma nature humaine
A coté de cette urbaine et citadine immobilité
A mon retour je vous offrirai
Des couleurs et des formes
Que l'on oublie de voir
Car stress et strass
Car tracas et fracas
 
Je n'aspire qu'à la tranquillité et à la paix
Marcher photographier seuls sont
Les moteurs de mon âme

Publié dans poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article